Une nouvelle femme dans la vie de ma fille

Je suis séparée du père de ma fille depuis environ 4 ans. Aujourd'hui, il a refait sa vie et tout se passe bien. Pourtant ça n'a pas été facile tout les jours. D'ailleurs cet article traite de ce moment difficile. Il n'est pas question ici de rivalité ou de sentiments dissimulés. En fait,  l’idée de cet article m’est venu en voyant une amie fondre en larmes quand une personne lui a dit « Ne t’inquiète pas, elle est sympa. Elle s’occupe bien de ton enfant » en parlant de la nouvelle compagne de son ex-conjoint. D’un coup, ma gorge s’est nouée, mes yeux ont commencé à brûler et je me suis retrouvée 4 ans en arrière… Quand cette femme est entrée dans la vie de ma fille. Il fallait bien que ça arrive. C’est normal et c’est très bien comme ça seulement comment concevoir qu’une autre s’occupera la moitié du temps de ma princesse.

C’est comme une déchirure au fond du cœur, une blessure si profonde qu’on pense qu’elle ne guérira jamais. A écrire ces mots, mes larmes reviennent, je crois que nous n’arrivons jamais à en guérir vraiment mais nous apprenons à vivre avec. Je ne pense pas avoir toutes les clés, ni même avoir une façon de voir universelle, mais de ce que j’ai constaté dans mon entourage plus ou moins proche ma réaction semblerai ordinaire… A l’instant où nous entendons ces mots, « elle est gentille, elle s’occupe bien de ton enfant… », notre cœur cesse de battre. L’espace d’un instant, nous espérons que notre enfant la détestera. Vite, on se reprend. Il faut que ça se passe bien. Pour notre fille. Il faut qu’elle puisse retrouver un équilibre dans cette famille qui a explosé et qui peine à se reconstruire. Chacun doit trouver sa place et cette nouvelle femme dans la vie de ma fille aussi.
Personne ne prendra ma place dans le petit cœur de ma petite fée des bois, je le sais bien !!!
Jamais sans ma fille
Et ça, même si une semaine sur deux c’est une autre qui lui prépare ses petits-déjeuners, cette même autre femme qui l’emmène à l’école. C’est une période très dure qui peut parfois paraître insurmontable.
L’entourage se veut rassurant, mais parfois, il enfonce le clou sans s’en rendre compte. Alors si vous avez une personne dans cette situation autour de vous, s’il vous plaît, faites attention, ne vanter pas trop les mérites de cette nouvelle femme. Après une séparation, nous sommes en continuelle remise en question. Notre seule certitude à cet instant, c’est l’amour qu’on porte à notre enfant. Si nous ressentons le besoin d’avoir des renseignements sur la nouvelle femme du père de notre enfant, nous demanderons sans hésiter. Et puis, nous savons que si quelques choses n’allaient pas, vous nous le diriez.
Alors pour vous les mamans blessées, je vous assure qu’on peut réussir à vivre avec… Profitez de chaque instant avec votre ou vos enfants. Faites le plein de câlins… Et quand vous vous retrouvez sans eux, faites-vous un planning à suivre. Avoir des moments à vous, vous permettra d’être en forme et disponible à leur retour. Les enfants ont besoin de savoir que leurs parents, leurs piliers vont bien. Pour ma part, c’était sortie entre amis, running et bricolage. Pas de temps libre, jusqu'à ce que je sente que j’étais capable de vivre pleinement ma nouvelle vie. Et petit à petit, j’ai recommencé à vraiment apprécier des moments sans rien faire… 
Ma fille est heureuse de revenir à la maison et je sais que lorsqu’elle va chez son père, il y a toujours quelqu’un pour veiller sur elle… Le plus important c’est ça, raccrochez-vous à ça et ça passera… 

Bon courage à toutes celles qui traversent cette période et n’hésitez pas si vous avez la moindre question ou remarque à faire… Nous n'avons pas la même façon d'aborder ses situations et il est important de pouvoir en discuter.

Commentaires

  1. Très bel article, qui peut nous rassurer ! Je suis dans la situation inverse, et c'est vrai qu'on ne pense pas forcément à l'autre parent, la façon dont il peut ressentir les choses. Mais je sais que lorsque cette situation s'inversera, quand une nouvelle femme arrivera dans la vie de mes trois amours, j'aurai du mal, et surtout toujours cette peur que mes bébés ne m'aiment plus (Peur qui me restera tout au long de ma vie je crois). Mais on est des femmes fortes, et si tout est bien fait, et surtout que les enfants sont heureux, c'est ce qui compte !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour maman dans son château, merci pour ce charmant commentaire. Je pense qu’il ne faut pas avoir peur... Personne ne peut vous remplacer dans le cœur de vos enfants. L’amour inconditionnel que vous leur portez est le même a mon sens que celui qu’ils vous portent... Bon courage !!

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés